Cinéma·Culture·Films

Film – First they killed my father

Je viens tout juste de terminer un film intitulé D’abord, ils ont tué mon père. Et j’ai été tellement bouleversée que je ne pouvais pas m’empêcher de vous en parler.

Ce film a été réalisé par Angelina Jolie, d’après l’œuvre autobiographique de la militante cambodgienne Loung Ung, D’abord, ils ont tué mon père. Il est sorti en 2017 sur la plateforme de diffusion Netflix. Celle-ci transmet le témoignage de sa vie et de celle de sa famille sous le régime des Khmers rouges, qui a commencé en 1975 au Cambodge. Elle souhaite que cette partie de l’histoire de son pays ne soit pas oublié, et c’est par son témoignage qu’elle transmet cette mémoire historique.


Synopsis :

8756

 

Une fillette de 5 ans doit trouver le moyen de survivre quand les Kmers rouges s’arrogent le pouvoir et mettent le Cambodge à feu et à sang. Il s’agit de l’histoire de Loung Ung et de sa famille. La ville de Phnom Penh fut vidée de ses habitants en avril 1975 et cette famille fut obligée de quitter son foyer se retrouvant ainsi sur les routes du Cambodge, puis de camps de travail en camps de travail.

 

 


Bande annonce : 


Réalisatrice : Angelina Jolie

Scénario : Loung Ung et Angelina Jolie

Genre : drame historique

Durée : 2h16

Année : 2017

Diffusion : Netflix (ici)


page2


Mon avis : 

L’histoire de Loung Ung et de sa famille est vraiment bouleversante. De base, je ne connaissais rien de l’histoire du Cambodge et ce film m’a tellement bouleversé que j’ai envie de m’y intéresser. On suit ici l’évolution de tout ce qu’il s’est passé là bas dans les années 1970 au travers des yeux d’une fillette de 5 ans.

Tous les plans sont extrêmement bien pensés. Le film est d’une esthétique incroyable.  Les mouvement de caméra nous donnent l’impression d’être véritablement dans la peau de Loung Ung quand elle était petite fille. Nous vivons l’histoire à travers ses yeux, à travers ses silences. On sent qu’elle ne comprend pas tout, mais le film reste tout de même très dur émotionnellement. On vit les séparations comme elle a pu les vivre. Le film nous montre l’emprise que les Khmers rouges ont eu sur la population cambodgienne : une grande partie de cette population est envoyée dans des camps de travail où les conditions de vie sont très difficiles, où tout le monde travaille toute la journée, même les enfants et où les familles sont séparées au gré des décisions des dirigeants. Les enfants les plus dégourdis et débrouillards sont envoyés dans des camps spéciaux où ils sont formés à devenir des enfants soldats. Ils apprennent à maîtriser une arme à feu, des arts martiaux, à poser des mines et des pièges, etc. Peu importe leur âge, si ils sont dégourdis ils seront endoctrinés pour devenir soldats.

En bref, je pense que c’est un film à voir autant pour l’aspect historique et réel de celui-ci et autant pour son aspect esthétique. Chaque plan, chaque cadre, chaque musique et chaque dialogue est bien réfléchi pour transmettre à merveille un tas d’émotions pendant toute la durée du film.


page


Un peu d’histoire :

  • Qui sont les Khmers rouges ? 

Le terme « Khmers rouges » est le surnom du mouvement communiste politique et militaire communiste radical qui a dirigé le Cambodge de 1975 à 1979. C’est un mouvement qui s’inspire du mouvement maoïste. Ce mouvement a vu le jour en 1951 et a pris fin en 1999. Le dirigeant le plus connu de ce mouvement a été Pol Pot, de son vrai nom Saloth Sâr.

  • Qui est Loung Ung ? 

2011-09-05_155200_aloung_ung__photo_du_livre_

Loung Ung est une activiste et militante des droits humains qui est née au Cambodge et qui réside maintenant aux Etats-Unis. Elle a vécu sous le régime des Khmers rouges de ses 5 ans à ses 9 ans. A l’âge de 10 ans elle s’est enfuie du Cambodge. Elle est l’auteure du livre First, they killed my father, qui retranscrit le témoignage de sa vie sous le régime des Khmers rouges, et de Lucky Child, qui est la suite chronologique de son témoignage.

 

 


Cet article est à présent terminé. J’espère qu’il vous aura plus et surtout qu’il vous aura donné envie de voir ce film. N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez !

Sans titre 8

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s