Lifestyle

Créer un bon CV

Aujourd’hui je vous reviens après une longue absence, et avec un article assez complet sur comment faire un bon CV. J’ai retranscrit ma propre expérience, et me suis inspirée des divers cours de communication et d’outils professionnels que j’ai pu suivre. Ceci n’est pas la seule manière de faire un bon curriculum mais elle me semble pertinente et vous pouvez probablement y ajouter vos propres idées. Vous n’avez pas à suivre à la lettre ce qui y est dit, cet article n’est qu’une liste de conseils à titre d’informations.

Présentation générale du Curriculum Vitæ

Qu’est-ce qu’un Curriculum Vitæ ?

Le Curriculum Vitæ, communément appelé « CV », est un document qui permet de détailler le parcours et les diverses compétences d’un individu. Il retranscrit généralement le parcours scolaire et/ou professionnel de celui-ci. Il est notamment utilisé dans la recherche d’emploi.

Étymologie du terme « Curriculum Vitæ »

Il s’agit d’un terme provenant du latin qui est couramment utilisé dans la langue française. Cette expression signifie « déroulement de la vie ».

Les structures possibles du CV

Un CV peut être construit de beaucoup de manières différentes mais on recense tout de même trois structures principales :

  • Le format antéchronologique : c’est le format que la majorité des personnes en recherche d’emploi utilisent. Il s’agit de classer ses expériences de la plus récente à la plus ancienne.
  • Le format fonctionnel ou thématique : ce format permet de classer les données en différents thèmes. Cela engendre une analyse du traitement des données.
  • Le format mixte : c’est, comme son nom l’indique, un mélange entre les deux structures précédentes. Il prend leurs avantages à toutes les deux pour essayer d’en supprimer les inconvénients. Il permet de classer vos différentes informations en différentes catégories tout en gardant l’aspect chronologique: dans chaque catégorie on classe les données de la plus ancienne à la plus récente. C’est cette structure dont je vous parlerai dans ce document et que je vous conseille aussi d’utiliser.

Les objectifs du CV

L’objectif principal du Curriculum Vitæ c’est avant tout de postuler pour un emploi ou un stage. Il permet de vous présenter auprès du recruteur et il est censé représenter votre personnalité. Faire un CV peut aussi être considéré comme un exercice de développement personnel. En effet, il permet de prendre du recul par rapport aux diverses expériences qu’on a vécu, aux compétences qu’on a pu acquérir et aussi sur nous-même. Votre CV doit absolument vous représenter et correspondre à qui vous êtes et à ce que vous avez fait car il sert de support à l’entretien d’embauche (s’il a lieu). C’est pour ça qu’il ne faut surtout pas mentir dans ce document.

Les éléments qui composent le Curriculum Vitæ

Le CV comporte divers éléments qui sont essentiels à sa constitution.

  • L’état civil : c’est-à-dire que vous devez indiquer votre nom (fréquemment en majuscule), votre prénom, votre date de naissance et la précision de votre âge (pour que le recruteur n’est pas à calculer). Parfois vous pouvez aussi préciser votre situation familiale.
  • Un titre : le mieux est de préciser le nom du poste pour lequel vous postulez, s’il s’agit d’un stage il vous faut aussi le préciser.
  • Le cursus professionnel et scolaire : il est important de préciser les dates de début et de fin de chacune de vos expériences ou chacun de vos parcours scolaires, la durée de ces parcours, la fonction occupée ou le diplôme étudié, le nom de l’entreprise ou de l’établissement scolaire, la localisation (avec entre parenthèses le numéro du département). Vous pouvez aussi décrire vos missions.
  • Vos compétences : il s’agit de tous les savoirs, savoir-faire et les savoir-être. Il peut s’agir des langues parlées, des méthodes et des techniques que vous avez acquises, de qualifications particulières, d’une maitrise des outils informatiques, etc.
  • La mention d’un permis : si vous êtes titulaire d’un permis de conduire il est important de le mentionner dans votre CV, cela pourra favoriser votre profil. Vous pouvez aussi préciser de quel type de véhicule vous disposez.
  • Une photo (non obligatoire) : parfois un recruteur aime bien avoir à faire à une photo sur un CV. En effet celle-ci lui permet de pouvoir vraiment associer les qualités du document à une personne vraiment humaine.
  • Vos activités extra-professionnelles ou extra-scolaires : c’est ici que vous mentionnerez votre participation à une association ou à certains loisirs.
  • Des informations complémentaires : votre numéro de téléphone (fixe et portable), votre adresse mail (celle-ci doit être sous une forme sérieuse) et votre adresse de domicile. Ces informations permettront au recruteur de vous recontacter.

Exemple :

Sans titre 3

Composition du Curriculum Vitæ

Après cette présentation générale, passons maintenant à la composition même de votre Curriculum Vitæ.

Sur un CV il ne faut jamais mettre tout ce que vous avez fait. Vous devez sélectionner ce qui semble intéressant et ce qui apporte quelque chose pour le poste auquel vous postulez. Par exemple, si vous avez fait du bénévolat en donnant des cours particuliers de mathématiques et que vous postulez pour un job de clown, on s’en fout que vous ayez enseigné les maths puisque cela n’apporte rien à votre pratique du métier de clown. Je caricature mais l’idée est là.

Les employeurs reçoivent aussi énormément de CV à lire, il faut donc faire en sorte que le vôtre sorte du lot pour que le lecteur puisse s’en souvenir. Gardons l’exemple du job de clown, admettons que vous souhaitez toujours avoir ce poste, pour vous démarquer vous pouvez toujours rajouter des couleurs dans votre CV, jouer avec les polices d’écritures, etc. Toutefois, votre CV doit rester lisible et ne pas tomber dans l’excès. La complexité se situe dans le bon dosage.

Dans vos CV, vous pouvez aussi mettre une phrase d’accroche qui vous décrit. Celle-ci permettra d’attirer l’œil du lecteur et peut être même laisser une trace dans son esprit qui favorisera votre candidature par rapport à d’autres. Par exemple, pour un de mes CV j’avais utilisé cette phrase d’accroche pour me définir :

CV1

Il faut aussi distinguer plusieurs parties dans votre CV pour que ça ne constitue pas un bloc, ce qui facilitera la lecture. Personnellement et généralement, j’organise mes CV de la façon suivant :

  • Expériences professionnelles
  • Formation
  • Engagement
  • Compétences
  • Centres d’intérêts

Je n’ai pas forcément la science infuse et ces différentes parties peuvent être adaptées selon votre personnalité, votre domaine de recherche d’emploi, vos envies, vos besoins et aussi selon ce que l’employeur recherche. Vous pouvez également rajouter une partie sur vos volontés d’amélioration. Par exemple si vous êtes en train de vous former à un logiciel informatique, ou si vous êtes actuellement en train de passer votre permis de conduite ce sera à cet endroit là que vous pourrez le spécifier à l’employeur.

            Dans la catégorie « Expériences professionnelles » j’y mets tous les stages, métiers et projets réalisés qui peuvent apporter quelque chose pour le job où je postule. Je précise les missions principales que j’ai dû accomplir pour aboutir à ce projet ou pendant mon emploi/stage et je mets en valeur les informations qui me semblent les plus importantes pour le type d’emploi où je postule. Il ne faut vraiment mettre que l’essentiel car, si tout se passe bien, vous aurez l’opportunité de parler de vos expériences plus en détail lors d’un entretien d’embauche, si votre profil correspond à l’offre d’emploi. Voici un exemple de mise en page, il s’agissait d’un CV pour un poste d’animatrice :

CV2

Dans la catégorie « formation » j’y mets tous les cours, les formations et les diplômes que j’ai pu obtenir. Le diplôme du BAFA, etc. entrent aussi dans cette catégorie. Je mets en avant les intitulés des diplômes toujours dans un souci de mettre en valeur les informations qui semblent les plus importantes et pertinentes pour le recruteur. Ici, également, vous n’êtes pas obligés de mettre tout vos diplômes. Sur l’exemple ci-dessous, j’ai pris le parti pris de ne pas faire apparaître mon baccalauréat puisqu’il n’apportait rien à mon CV et il est sous-entendu que je l’ai obtenu puisque j’ai des formations supérieures qui nécessitent un bac et un bac+2 :

CV3

Toutefois, dans cette catégorie ça ne sert strictement à rien de stipuler que vous avez obtenu votre brevet des collèges car tout le monde s’en fout. Et il n’est vraiment pas essentiel à la construction d’un CV puisque ça n’apporte strictement aucun élément qui permettrait de vous mettre en valeur. Vous pouvez cependant y préciser votre baccalauréat, votre CAP, BEP ou je ne sais quel autre diplôme. Toutes les formations professionnalisantes que vous avez pu suivre rentrent aussi dans cette catégorie. Même les formations du type « apprenez la cuisine mexicaine en une semaine » peuvent être écrites ici, surtout si vous postulez pour une place de cuisinier. Les diplômes sportifs que vous avez pu passer rentrent aussi dans la catégorie « formation ».

            Dans la catégorie « compétences » il y a énormément de données qui peuvent rentrer : les langues, les sports, les techniques, l’informatique, le PSC1, etc.

Pour les langues il est judicieux de préciser son niveau. Pour cela vous pouvez utiliser des mots comme « maîtrise », « bases », « langue natale, « notions », « courant », etc. Si vous avez des notions de langue des signes cela peut être véritablement valorisant de le mentionner dans votre CV car c’est un élément qui vous fera vous démarquer à coup sûr. Voici un exemple de mise en page des langues et des précisions du niveau :

CV4

Pour les sports il faut également préciser votre niveau avec des mots tels que « bases », « notions », « expert », etc. Vous pouvez aussi préciser quelles techniques sportives vous maîtrisez. Par exemple si vous faîtes de l’équitation vous pouvez préciser, seulement si vous avez cette compétence, que vous savez faire du saut d’obstacles. Toutefois toutes les compétences que vous ajoutez devront apporter quelque chose à votre CV qui permettra de le mettre en valeur. Cela ne sert à rien d’écrire que vous maîtrisez l’équitation si vous postulez à un poste de cadre dans une entreprise métallurgique.

CV5

Si vous avez des bases en informatique il est important de préciser quels logiciels vous savez utiliser et si vous savez parler des langages de code vous pouvez aussi le stipuler. Les logiciels informatiques de base de type traitement de texte et diaporama rentrent dans la sous-catégorie compétences en informatique. Savoir utiliser internet peut aussi être ajouté.

CV7

Dans « centres d’intérêts », il ne faut surtout pas y mettre des informations banales et qu’un employeur peut juger inutiles du type « j’aime les chats ». Concrètement ce genre d’informations le lecteur de votre CV s’en contrefiche royalement. Toutefois, si vous avez des expériences de bénévoles et/ou dans des associations vous pouvez les mettre. Si vous avez été président, trésorier, secrétaire, membre actif ou bénévole d’une association cette information est pertinente et peut faire état des causes que vous soutenez ou de vos centres d’intérêts. Par exemple, si vous étiez président d’une association sur l’organisation de séances de cinéma en plein air cela montre que vous êtes intéressé par le cinéma. Vous pouvez également dissocier les parties « centres d’intérêts » et « engagement », vous mettrez ainsi en valeur votre engagement dans la société et/ou dans une association. Voici un exemple de mise en page :

CV6

Vos expériences en termes de voyages y entrent aussi s’il s’agit de voyages à l’étranger et s’ils apportent quelque chose à votre CV. Par exemple, si vous postulez pour un poste de mise en avant de la culture germanique et que vous avez déjà été en Allemagne, il est important voire essentiel de préciser vos voyages dans ce pays. Ou alors, si vous en avez accueilli des personnes de culture germanique chez vous cela peut aussi être intéressant.

Cette catégorie c’est à vous de la forger en faisant le maximum de choses possibles dans votre vie. Et je ne parle pas forcément d’actions salariées. Vous pouvez, par exemple, prendre de votre temps pour aller rendre visite et tenir compagnie à des personnes âgées ou isolées, aider des associations dans leur organisation d’événements, parrainer une association, être famille d’accueil pour animaux, faire du tutorat, etc. Il y a de nombreuses actions très faciles à faire pour remplir cette partie.

 

            Votre CV doit absolument être personnalisé par rapport à qui vous êtes réellement, il doit vous ressembler et renvoyer l’image de qui vous êtes. C’est ce qui vous permettra de vous démarquer au mieux parmi tous les autres Curriculum Vitæ que les recruteurs reçoivent.

Construction d’un « CV bibliothèque »

            Un dernier conseil : faîtes vous, ce que j’appelle, un « CV bibliothèque », que vous garderez pour vous. C’est dans ce document que vous y retranscrirez absolument tout : vos expériences professionnelles, vos compétences, vos formations, vos voyages, etc. C’est aussi le seul endroit où vous pourrez y inscrire votre brevet des collèges, pour vous faire croire qu’il ne sert pas à rien. Ce n’est pas grave si ce document fait plus d’une page puisqu’il est avant tout pour vous. Il vous permettra de ne rien oublier. Quand vous construirez vos prochains CV vous n’aurez plus qu’à piocher dedans pour remplir le document et ce sera ainsi un énorme gain de temps.

Pour vous y retrouver plus facilement dans ce « CV bibliothèque », je vous conseille de faire plusieurs catégories et de construire un plan et un sommaire. Par exemple, j’ai divisé mon propre CV bibliothèque en cinq grandes parties, et il fait 8 pages. Mais ce n’est pas grave. Voici la division que j’ai faîte (vous pouvez vous en inspirer) :

  • Expériences professionnelles
  • Formations
  • Compétences
  • Centres d’intérêts (que j’ai divisé en 3 sous-parties) :
    • Associations
    • Bénévolat
    • Activités extra-scolaires/extra-professionnelles
  • Voyages

N.B : ça ne sert à rien de copier les CV que vous trouverez sur internet car ils sont loin d’être les meilleurs. Bien évidemment, je ne prétends pas non plus avoir la science infuse sur le sujet. Toutefois, je vous conseille vraiment de faire travailler vos méninges et votre créativité pour construire un CV qui sera le reflet de qui vous êtes. Les conseils ici présents ont été écrits suite à plusieurs heures de cours sur le sujet et aussi grâce à mon expérience professionnelle et mon vécu.

Sans titre 8

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s